explorer petit

L'histoire

Création de l'Arsenal de Rennes

1793

Oui

Création de l'Arsenal de Rennes

Après la Révolution française, la toute jeune République décide de la construction d'un Arsenal à Rennes, au sud-ouest de la ville. Elle renforce ainsi ses capacités de défense.

L'armement s'industrialise

19e siècle

Oui

L'armement s'industrialise

Au 19e siècle, la production d'armes et de munitions augmente et se modernise. Le site s'agrandit à partir de 1844 : il s'étend peu à peu sur tout le sud-ouest de la ville. 

Une invention militaire... et Dreyfus !

1894

Oui

Une invention militaire... et Dreyfus !

C'est à l'Arsenal que s'invente le premier canon à tir rapide et à pièces interchangeables : le « 75 mn Mle 97 ». Le capitaine Dreyfus sera accusé à tort d'en livrer les plans secrets aux Allemands, ce qui lancera le début de « l'affaire ».

Les « munitionnettes »

1914-1918

Oui

Les « munitionnettes »

Pour remplacer les hommes partis au front, les femmes prennent la relève dans les ateliers : elles sont 4 500 « munitionnettes ». En 1918, le site compte 18 000 salariés et occupe une superficie de 100 ha. De grandes luttes sociales démarrent et rythmeront tout le 20e siècle.

 

Les nazis et la bataille de Rennes

1939-1945

Oui

Les nazis et la bataille de Rennes

Tombé aux mains ennemies en 1940, l'Arsenal vit des heures sombres. A la fin de la guerre, c'est des quais de La Courrouze que partiront les deux ultimes trains de la Déportation. Lors de leur déroute, les nazis feront exploser les ateliers et les dépôts.

« Faites la ville, pas la guerre »

1968

Oui

« Faites la ville, pas la guerre »

Des industries civiles se développent : par exemple, les usines Citroën ou la Rennaise de Préfabrication. L'Arsenal laisse la place à la cité judiciaire, à l'hôtel de police, ainsi qu’à des logements. 

1999

Oui

Une friche à redécouvrir

Les industries militaires ferment peu à peu laissant derrière le mur d'enceinte de La Courrouze un grand territoire en friche, encore méconnu des Rennais.

Vivre en ville, habiter dans un parc

2003

Oui

Vivre en ville, habiter dans un parc

Rennes Métropole crée la Zac de La Courrouze. Sa réalisation est confiée à Territoires & Développement. Le projet dessiné par les urbanistes de l'équipe Secchi/Vigano et Dard est retenu.

La Courrouze démarre

2006

Oui

La Courrouze démarre

Premiers travaux d'aménagement : dépollution, voiries... et préservation du patrimoine environnemental. Lancées en 2008, les premières constructions sont livrées en 2009 et 2010.

Phase prévisionnelle, tranche 1

2006-2014

Oui

Phase prévisionnelle, tranche 1

Les secteurs Dominos-est, Bois Habité, Pilate-nord, Maisons dans les Bois et Jules Verne, ainsi que les voiries structurantes (av. Germaine-Tillon, av Jules-Maniez, prolongement rue RH Guerrand, liaison Pilate-Mermoz, site propre pour la ligne de bus n°6)

Phase prévisionnelle, tranche 2

2012-2018

Oui

Phase prévisionnelle, tranche 2

Pôle Courrouze, Jardins de Cleunay, Dominos-ouest, Pilate-sud, ainsi que plusieurs équipements majeurs (Pôle éducatif, nouvelle MJC Antipodes/médiathèque, stations du futur métro ligne b).

Phase prévisionnelle, tranche 3

à partir de 2015

Oui

Phase prévisionnelle, tranche 3

Pôle Mermoz, Grande Prairie (chantier actuel du métro), Terrasses de Courrouze (site ex-Euroshelter), le Grand Equipement d'agglomération.

carte interactive
localiser, visualiser le futur quartier

acteurs

  • LOGO RM         images           territoires
  •    STUDIO 014      dard